• Accueil
  • > Ce qu'on a écrit sur lui : Textes, articles...

Joe Bousquet : texte manuscrit inédit sur J Camberoque

14012019

Janvier  2019

En faisant des recherches dans les archives de Jean Camberoque, nous avons trouvé ce texte ci joint écrit de la main de Joë Bousquet.

Il semblerait que ce brouillon est resté inédit.

Joë Bousquet l’a probablement commencé quelques années avant sa mort.

Un autre  texte écrit de sa main et un catalogue dans lequel il est reproduit a été également retrouvé.

J-Bousquet-texte-expo-JC-Gally-47




JeanCamberoque

30062007

 

Les bergers de Eysies

Les bergers des Eysies 1961

Le poète Joe Bousquet a écrit à son ami peintre René Magritte au sujet de Jean Camberoque …JeanCamberoque dans Ce qu'on a écrit sur lui : Textes, articles... pdf lettredejoebousquetrenmagritte.pdf




La sérénité de Jean Camberoque

26062007

Jean Camberoque qui fut défini comme “le peintre du Midi noir” a également travaillé la lithographie, la gravure et la céramique.
Il a aussi a réalisé des sculptures de béton, visibles dans plusieurs villes du sud, dont Narbonne, ainsi que dans la région parisienne.
Ses toiles sont dans des collections particulières, et des musées, en Europe et de part le monde…

Sonnenberg qui fut l’un de ces marchands de tableaux aux États Unis, écrivait au sujet de Jean Camberoque : “An original artist in whose work realism reaches a level of enchantement. The painter has tried to combine all that is transient: the fragile craft floating across water, the flutter of wind through the leaves, gliding swiftly through the passage of time, yet anchored firmly in reality. No other works gives such a feeling of the moment, yet taken more or less at random, a fragment detached from the whole”.

Dans son livre: “Camberoque”, que Jean-Pierre Roques lui a consacré ce dernier écrit : “Remonter le temps entre l’espace et la lumière, redéfinir l’Amour, réapprendre le bonheur, telle a toujours été, malgré tant et tant de cauchemars et de visions apocalyptiques … la voie ultime de Camberoque pour atteindre la sérénité.
La vie ne serait pas ailleurs que dans cette forme retenue d’hérédité, d’espace intérieur dans lequel le peintre s’épuiserait jusqu’à la rupture, extraire de sa mémoire génétique et cosmique l’essence même d’un monde parallèle dont nous nous serions trop éloignés. C’est pour cette raison que nous n’en aurons jamais fini avec notre imperfection originelle et nos peurs ancestrales, que nous n’en aurons jamais terminé avec cette crainte et ce refus physiologique de la mort qui ne serait peut-être qu’illusion, que passage vers la lumière, cette lumière, ondes et particules à la fois, vibrations et grains de matière, partout et nulle part, que Camberoque essaie d’appréhender dans sa totalité”.


 







Catz - Artiste peintre |
LE MINCHA |
Nicole LE MEUR, Artiste Pei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | galerie paola art
| Galerija10m2.sarajevo
| zeloner