Inventaire 2019-2020 des tuiles de Jean Camberoque

31122018

Tuiles de Jean Camberoque [1]

L’Association culturelle « Galerie Chorégraphique » basée à Carcassonne (loi 1901) a entrepris un fabuleux travail d’inventaire de l’ensemble des tuiles réalisées par Jean Camberoque sur des petites maisons individuelles entre 1950-1970 à Carcassonne et dans les villages autour.

Ce travail d’inventaire a été confié à l’architecte-scénographe Roland Mabille. Le projet démarre par un recensement des lieux, puis une prise de photo de chacune des tuiles avec un fiche descriptive et se terminera par une dernière phase de valorisation auprès du grand public de cette oeuvre du patrimoine du grand carcassonnais.

Un appel à contribution est lancé aux collectivités et aux habitants. Si vous avez connaissance de résidences avec ce type de tuiles, un contact sera bientôt à votre disposition pour signaler l’oeuvre.

Tuile Colombe Jean Camberoque




Hommage aux sinistrés des inondations de l’Aude, 2018

18122018

M-Maurette-La-crue-619

En hommage aux sinistrés par les inondations de l’Aude, évoquons ce livre de Michel Maurette.

Il est illustré par des dessins de Jean Camberoque et publié en 1949 puis réédité à cinq reprises.

Il semble toujours d’actualité et malgré le fait qu’il fut écrit il y a plus de 70 ans il donne une terrible idée de ce que doit être une telle catastrophe.

M-Maurette-La-crue-612 

Michel Maurette 1898-1973, était un écrivain et agriculteur à Caux et Sauzens dont il fut le maire.

Il était également le président de l’association des écrivains-paysans.

Il avait écrit son livre suite à « l’aiguat » d’octobre 1940.

Ce roman historique relate la crue qui avait ravagé la vallée du Tech en y faisant plus de 50 morts.

M-Maurette-La-crue-617

 Ce bouquin magnifiquement écrit n’a pas prit une ride.

Il est terrifiant et nous entraine heure par heure dans le rythme fou de cette nuit de désastre.

M-Maurette-La-crue-616 

Jean Camberoque avait illustré le livre de son ami Maurette par une série de dessins.

Ils évoquent et nous rappellent ce que les habitants de l’Aude ont malheureusement vécu ce mois dernier dans l’Aude.

 M-Maurette-La-crue-615

Comme quoi nos régions ont connu depuis bien longtemps des effroyables crues.

La plus ancienne répertoriée par les hydrologues daterait du XVème siècle !

Heureusement tout de même que beaucoup sont actuellement relativement contenues… Enfin, c’est ce qu’on nous dit …

M-Maurette-La-crue-618

Ajoutons que la préface de ce livre est de Joë Bousquet qui écrivait :

« Ce livre m’a donné un plaisir que j’éprouve bien rarement.

Rarement, j’avais senti l’écriture répondre aussi pleinement à la réalité, l’acte littéraire se manifester si bien comme la satisfaction d’une exigence élémentaire…

Maurette … s’unit aux forces noires de la nature, mieux il suggère les rapports humains et les pénètre de force et de vérité. 

La nature n’est pas son modèle, mais elle est le mythe dont il inspire sa passion d’exister ».

M-Maurette-La-crue-613

Au sujet de Michel Maurette signalons le remarquable ouvrage de Jean Esparbié : 

Du sillon à la ligne : Michel Maurette, Carcassonne, J. Esparbié, 1989,




Dans le film, Serge Pey & la boîte aux lettres du cimetière …

18122018

Une toile de J Camberoque dans le film : 

Serge Pey & la boîte aux lettres du cimetière …

Une peinture de Jean Camberoque représentant Joë Bousquet  est reproduite dans une séquence de ce récent film de Francis Fourcou.

On y retrouve aussi beaucoup d’amis de Jean dont certains sont hélas disparus.

 Peiture-JC-J-Bousquet-

Dominique Delpiroux écrit au sujet de ce film  dans la Dépêche du Midi :

« Un road-movie céleste sur les chemins de la mémoire et de l’émotion, une balade surréaliste et touchante, légère comme des bulles de savon ».

Film--F-Fourcou-Sege-Pey-Joe-Bousquet

Dans L’Humanité, Marie-José Sirach écrit :

Francis Fourcou a filmé cette escapade onirique au plus près des visages, des regards, des échanges.

Un voyage initiatique une geste poétique d’une beauté à couper le souffle où la nature, rebelle, épouse les méandres de ce cheminement insensé.

« Chaque livre est une boîte aux lettres » dit `Serge Pey, et les poètes sont les facteurs de l’invisible







Catz - Artiste peintre |
LE MINCHA |
Nicole LE MEUR, Artiste Pei... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | galerie paola art
| Galerija10m2.sarajevo
| zeloner